Charles-Guillaume NAUNDORFF (1783?-1845) l'un des plus célèbres faux Louis XVII

Lot 100
1 000 - 1 200 €
Laisser un ordre d'achat
Votre montant
 €
Enchérir par téléphone
Enchérir par téléphone

Charles-Guillaume NAUNDORFF (1783?-1845) l'un des plus célèbres faux Louis XVII


L.A.S. «Charles Louis de Bourbon, Duc de Normandie ”, Londres 8 juillet 1837, à S.A. le Prince royal de Prusse [le futur FRÉDÉRIC-GUILLAUME IV]; 3 pages in-4; sous cadre.
Demande de justice pour “l'Orphelin du Temple”.
“Tôt ou tard, roi de votre pays, vous devez arriver au trône pure comme vous méritez de l'être; et votre honneur ne doit pas souffrir que quelques intrigans vous rendent victime de leurs perfidies, et l'aveugle instrument de leur coupable politique. Votre nom partout respecté, ne peut supporter la tache honteuse d'avoir été trompé à mon égard, et de s'être ainsi indirectement rendu complice des criminelles faussetés dont on m'a noirci jusqu'à ce jour. Le roi futur de Prusse aurait perdu d'avance toute sa gloire, si l'histoire pouvait dire: il n'a pu se justifier de l'assassinat moral du fils de Louis 16. Oui, prince, on m'a assassiné moralement”... Certains membres du cabinet du Roi de Prusse sont coupables de haute trahison envers leur maître, “et de lèze-humanité envers moi”... Il retrace ses démarches infructueuses pour prouver son origine royale, depuis 1811, et dénonce l'inique procédure qui le fit emprisonner comme faux-monnayeur... “Prince, j'insiste et j'affirme être le fils du roi martyr de France. Je ne doute pas que sa majesté le roi votre père, ainsi que vous son royal fils, vous avez été trompés sur mon compte, d'autant plus qu'un de vos ministres, M. de Rockaw a dit à mon avocat Laprade, que même, si j'étais le fils de Louis 16, on ne pouvait pas me reconnaître, par des motifs qui concernent les puissances étrangères. C'est donc pour cette raison qu'on a voulu me perdre par la calomnie, et que le cabinet de votre état a donné de faux avis à Madame la Duchesse d'Angoulême, pour lui persuader que je ne suis pas son frère. Il n'est au pouvoir d'aucun homme de détruire la vérité; je n'en suis pas moins l'Orphelin du Temple”...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue