* [HEURES MANUSCRITES - AMIENS]. Livre d'heures…

Lot 63
50 000 - 60 000 €

* [HEURES MANUSCRITES - AMIENS]. Livre d'heures…

* [HEURES MANUSCRITES - AMIENS]. Livre d'heures manuscrit de la première moitié du XVe siècle (circa 1440) à l'usage du diocèse d'Amiens, en un volume in-8° (140 x 205 mm) de 228 feuillets de parchemin calligraphiés, velours rouge sur ais, écoinçons et fermoirs métalliques, larges signets de soie multicolore, tranches dorées à décor peint (reliure de la fin du XIXe s.). TRÈS BEAU LIVRE D'HEURES PICARD, ILLUSTRÉ DE TREIZE GRANDES MINIATURES. COMPOSITION ff. 1 à 12 v° : calendrier (en français) ; ff. 13 à 18 : péricopes des quatre Évangiles ; ff. 19 à 44 : heures de la Sainte Vierge ? ; ff. 44 v° à 56 v° : laudes ; ff. 57 à 63 : primes ; ff. 63 v° à 68 : tierce ; ff. 68 v° à 72 v° : sexte ; ff. 73 à 84 v° : none ; ff. 85 à 90 v° : complies ; ff. 91 à 98 : office du Saint Esprit ; ff. 98 v° à 107 v° : matines ; ff. 108 à 191 : psaumes de la pénitence (?), litanies des saints, oraisons et psaumes ; ff. 191 v° à 206 : « Gaude » ou hymne à saint Jean-Baptiste, sept dernières paroles du Christ en croix et prières (en latin et en français picard) ; ff. 207 à 220 : oraisons à la Sainte Vierge (en vers français) ; ff. 221 à 228 v° : prière à sainte Catherine (en vers français). ILLUSTRATIONS f. 19 : l'Annonciation ; f. 44 v° : la Visitation ; f. 57 : la Nativité (à la Vierge alitée) ; f. 63 v° : l'Annonce aux bergers ; f. 68 v° : l'Adoration des mages ; f. 73 : la Présentation au Temple ; f. 85 : le couronnement de la Vierge ; f. 91 : la Pentecôte ; f. 98 v° : la Crucifixion ; f. 108 : le Roi David ; f. 191 v° : saint Jean-Baptiste et l'épouse du commanditaire ; f. 207 : la Vierge à l'Enfant ; f. 221 : sainte Catherine et l'empereur Maxence. ORNEMENTATION Fines guirlandes florales enluminées et rehaussées d'or encadrant chaque page (sauf la dernière), de style typiquement amiénois. TEXTE - Exemplaire réglé portant treize ou dix-sept lignes à la page ; - nombreuses lettrines enluminées à l'or, sur fond rouge ou bleu ; quelques rubriques ; - ff. 206 v° & 220 v° blancs ; v° du dernier f. sans bordure. ORIGINE & ATTRIBUTION Origine picarde attestée notamment par la coiffe de la commanditaire (f. 191) et le style des bordures, comparable à celui de nombreux manuscrits picards connus (-Waddesdon Manor, ms 6, - New York Pierpont Morgan Library, ms 1000, - Cambridge, Fitzwilliam Museum, ms 66...). Sur deux des grandes miniatures (ff. 19 & 191 v°) ont été peintes les armes du commanditaire et de sa femme, celle-ci représentée sur la seconde en prière devant saint Jean-Baptiste. Deux des premiers feuillets de garde ont servi, au début du XVIIe siècle, de livre de raison à Diane de MAILLOC, dame de RIENCOURT, confirmant les origines familiales et picardes de ce manuscrit : « Lan de grasse mille sinq sens catre vint et quinse le deusieme de desemb[re] fut selebre le mariage dentre mesire francois de riencourt chevalie seigneur dorival de bergricourt le grand seble et la frainoie en partie et entre noble damoiselle diane de mailloc damoiselle de morville et de graville beaurepere et foursigny en partie dont est issu les enfans qui sensuit [...] A la malleure pour moy diane de mailloc dame dorival le xxiiii oust mil sis sens xxiii mon tres honore et cher mary mesire francois de riancourt seigneur dorival et autre lieus alla de veie a trepas sans tester ny ordonner de ses affaires tanporele seullement reseut les sacremans de nostre mere sainct eglise consolasion a tout bons cretians et grand trouble a moy pour navoir pas dit ny ordonne de ses afferes tanporelles priant dieu que toutes les meres qui feront pour leurs enfans se que jay faict pour le prinsipal heritie naist pas telle recompence que moy car je jeure a vous mon dieu et sur seste + que je nay veu ny seu ou y lavoit ny or ny argent ny nen ay donne ny enploie de se que jay heu en maniment que pour mes affaires et selles de la maison faict ce xxviii octobre mil sis sens xxiiii en grande tristesse et ennuy pour avoir un anfant tres mal conselle ??. A lan mil sis sens xxxiii le v oust le bon dieu ma retire de se miserable siecle florimon de riancourt mon fis paine [?] capitaine au regiment de [ba.... ?] lequel allant treuve son roy et mestre fut pris dune fieuvre pestilansieuse q[ui] lenvoia de veie a trepas le vii jour au grand deul de son affigee mere. Dyane de Maillocs. » DÉFAUTS Miniature de l'office des morts (?) en déficit (ff. 216/217). RÉFÉRENCES NASH (S.), Between France and Flanders. Manuscript Illumination in Amiens in the Fifteenth Century, Londres, 1999. MANUSCRIT SE PRÉSENTANT DANS UN EXCELLENT ÉTAT DE CONSERVATION, sous une riche reliure en velours rouge du XIXe siècle.
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue