Denis Auguste AFFRE (1793-1848)

Lot 1
200 - 250 €

Denis Auguste AFFRE (1793-1848)

Archevêque de Paris, tué sur les barricades le 25 juin 1848
2 L.A.S., Paris 1846-1847, à Amédée Girod de l'Ain; 3 pages in-8, en-tête Archevêché de Paris.
Démarche auprès du président du Comité du contentieux au Conseil d'État, en faveur des Bénédictines du Temple, ancien lieu de détention de Louis XVI et sa famille. 1er mars 1846. «Vous allez être appellé à juger entre le Domaine et les religieuses du Temple une question de propriété assez importante»... Il signale qu'il y a trois ans, le ministre des Finances lui dit que «si le Temple était abandonné au Domaine nous ne pourrions détruire un monument consacré par tant de souvenirs respectables. Nous n'en retirerions d'autre profit que des frais de garde et d'entretien»... Il fait valoir en outre la peine que causera «à toutes les personnes pieuses le changement de destination de la maison du Temple si les religieuses sont expulsées. Quoi de plus légitime que de laisser une institution religieuse qui est une expiation permanente dans un lieu si naturel»... 5 janvier 1847. Il renouvelle son observation du «grand inconvénient qu'il y aurait à détruire un monument aussi important et que de grandes infortunes ont en quelque sorte consacré. Si le monument est conservé ces religieuses me semblent et vous sembleront sans doute les gardiennes les plus économiques et pourtant les plus convenables»...
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue