Deux très rares effigies habillées de Robespierre…

Lot 17
800 - 1 200 €
Résultats avec frais
Résultat: 1 390 €

Deux très rares effigies habillées de Robespierre…

Deux très rares effigies habillées de Robespierre et Saint Just ou Bailly (?), époque
Révolutionnaire, vers 1792. Figures et membres en cire d'abeille peinte, cheveux véritables.
Vêtements miniatures façonnés en réplique de la mode de l'époque: veste dégagée à double boutonnage en drap bleu, porté sur une chemise à jabot et poignets de linon et un gilet patriote en soie tricolore. Culotte courte de taffetas bleu ciel, bas de soie blanc et souliers à boucle en chevreau noir. Le second vêtu d'une grande redingote à col montant en ratine de laine bleue, bas en maille crème et bottes à revers en cuir véritable, ceinture tricolore nouée autour de la taille (visages très abîmés, peinture écaillée, vêtements ravaudés).
Hauteur: 27 cm
Ces «poupées» qui représentent Maximilien de Robespierre (1758-1794) et probablement le député Louis Antoine de Saint-Just (1767-1794) s'inscrivent dans la tradition du culte des grands hommes instauré durant la Révolution Française. Il pourrait s'agir ici de productions du céroplasticien Philippe Curtius, célèbre pour son «Cabinet de figures» du Palais Royal dans lequel «il représentait les grands hommes et illustres notabilités. Patriote dès la Révolution, il exposait les figures de:
Lafayette, Bailly, Mirabeau, Danton, Robespierre et autres députés de l'assemblée constituante...»
I n Dictionnaire de la Conversation et de la Lecture, Vol. 18 (1832).
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue