Rare pistolet de gendarme de la garde de…

Lot 305
3 000 - 4 000 €
Résultats avec frais
Résultat: 6 067 €

Rare pistolet de gendarme de la garde de…

Rare pistolet de gendarme de la garde de la maison militaire du Roi modèle 1763, canon à pans puis rond avec méplat sur le dessus et point de mire, poinçonné sur le pan gauche: “C. B.” surmonté d'une couronne et une fleur de lis en-dessous, le pan supérieur est marqué: “Gendarmes de la Gde du Roy” (gravure reprise), longueur 273 mm, calibre 17,7 mm; platine à corps plat ornée de filets, poinçonnée: “S. E. B.” surmonté d'une couronne, signée: “Simon Jourjon”, chien à col de cygne, bassinet en fer et batterie gravés de filets; garnitures en laiton découpées et gravées, clou de calotte gravé d'une grenade avec foudres; crosse en noyer, le fût terminé par un embout de corne; baguette de bois terminée par un embout en fer; longueur 45 cm. (Légèrement raccourci; petites réparations au fût, l'embout de corne a été mis à l'ancien emplacement de la bague en laiton).
Époque Louis XV. Bon état.
Simon JOURJON, entrepreneur à Saint-Étienne, il réalisa la commande de 1753 pour les gendarmes de la garde. La compagnie de gendarmes de la garde avait un effectif de 210 cavaliers, ramené à environ 50 cavaliers, à partir de 1775; elle fut supprimée en 1787.
Ce pistolet est identique à celui de la collection Pierre PETITOT, vendu à Drouot le 22 novembre 1989, n° 223, reproduit, avec également un embout de corne
Mes ordres d'achat
Informations sur la vente
Conditions de ventes
Retourner au catalogue